Communiqué
2 avril 2017

Brest Métropole bazarde le soutien aux projets éducatifs du secondaire

 

Sans vote ni même un simple débat lors du Conseil du 17 mars, ni concertation avec les principaux intéressés, François Cuillandre et Pierre Karleskind ont annoncé le 10 mars qu’ils mettaient fin au soutien de Brest Métropole aux projets éducatifs des collèges et des lycées, dès la rentrée prochaine. Ce dispositif permettait pourtant d’organiser un grand nombre d’initiatives pédagogiques, ou encore de mettre en place les enseignements interdisciplinaires prévues par la réforme du collège.

Si les sommes en jeux sont faibles pour Brest Métropole, elles étaient indispensables pour les établissements scolaires. Pour justifier leur choix, F. Cuillandre et P. Karleskind se cachent lâchement derrière le fait que le versement de ces aides est facultatif pour Brest Métropole. Cette nouvelle mesure arbitraire est la preuve d’un mépris profond vis-à-vis du travail des enseignants. C’est une atteinte portée à l’émancipation et à la formation des citoyens en devenir que sont les élèves.

Après les bibliothécaires, les ATSEM, les résidents du foyer-logement Saint-Marc, le secteur culturel, les associations d’éducation populaire, c’est au tour des enseignants et des élèves d’être ciblés par les exécutifs de Brest et Brest Métropole. Au-delà des négociations, c’est seulement par le rassemblement ou l’échange entre tous les acteurs concernés que ce plan austéritaire pourra être déjoué.

 

Consulter le courrier de l’exécutif de Brest Métropole
Consulter la réponse de deux principaux de collèges

Télécharger le communiqué au format .pdf

Brest Métropole bazarde le soutien aux projets éducatifs du secondaire

La pétition « Pour que Brest vive ! »

Agissons ensemble :

454 signatures

Pour que Brest vive !

Les exécutifs de Brest et Brest Métropole projettent d'imposer un plan austéritaire. Ce plan attaquerait durement le personnel des collectivités, les associations, la population.

Signataires de la présente pétition, nous sommes solidaires de l’ensemble du personnel et des associations de Brest et de Brest Métropole ; nous dénonçons l’absence de recherche d’une alternative et le choix conscient des régressions sociales ; nous exigeons le retrait de tout plan austéritaire ; nous réaffirmons notre volonté de maintien et de développement du service public et des politiques publiques, pour le bien de tous.

[signature]

Signer

Partager la pétition