Communiqué
3 mars 2017

 

Budget 2017 à Brest : une austérité à géométrie variable

 

Fermeture du foyer-logement de Saint-Marc, baisse de 300 000 € des moyens du CCAS, réduction de 4% du budget de la direction des sports, baisse des moyens des associations de quartier… L’adoption ce jeudi 2 mars du budget de la commune de Brest confirme que la municipalité a décidé de mettre en place une politique austéritaire.

Cette même municipalité brestoise faisait des déclarations rassurantes sur des « réflexions » aboutissant seulement à partir de « 2018 ». Pourtant, les quelques exemples déjà cités révèlent que l’application du plan d’austérité est déjà en cours. Ces exemples mettent également en exergue les priorités de la municipalité : tandis que le budget du CCAS diminue, le stade brestois, entreprise privée, profite lui d’un bond de 28% de sa subvention !

Au-delà des négociations, c’est seulement par le rassemblement ou l’échange entre tous les acteurs concernés que ce plan austéritaire pourra être déjoué.

 

Télécharger le communiqué au format .pdf

Budget 2017 à Brest : une austérité à géométrie variable

La pétition « Pour que Brest vive ! »

Agissons ensemble :

453 signatures

Pour que Brest vive !

Les exécutifs de Brest et Brest Métropole projettent d'imposer un plan austéritaire. Ce plan attaquerait durement le personnel des collectivités, les associations, la population.

Signataires de la présente pétition, nous sommes solidaires de l’ensemble du personnel et des associations de Brest et de Brest Métropole ; nous dénonçons l’absence de recherche d’une alternative et le choix conscient des régressions sociales ; nous exigeons le retrait de tout plan austéritaire ; nous réaffirmons notre volonté de maintien et de développement du service public et des politiques publiques, pour le bien de tous.

[signature]

Signer

Partager la pétition